Nouakchott, ville créative


Dans le cadre du  programme « Arterial Network, African Créatives Cities », le Projet «Nouakchott, ville créative d’Arterial Network »  figurait ainsi parmi les 5 capitales africaines sélectionnées pour ce programme. Le lancement a eu lieu prévu en marge de la 10ème édition du festival Assalamalekoum à Nouakchott dans la période du 29 Juin au 09 Juillet 2017 en présence de Mamou Daffé, président Arterial Network (2016 – 2018).

LE CONCEPT

Assalamalekoum Cultures, représentant  d’Arterial Network en Mauritanie, envisage de concevoir un projet pluridisciplinaire  dont l’objectif est de promouvoir la facette créative et innovante de la ville de Nouakchott. Nous travaillerons  sur un concept d’expression de la pratique artistique pour réveiller la curiosité culturelle de la ville, dans une démarche présentant « L’art comme nourriture »,  avec une équipe de 7 personnes identifiées que nous appelleront «Les Enfants de Nouakchott» :

  • La Musique et les arts Visuels comme nourriture de l’âme
  • Le cinéma, la littérature et les débats d’idées comme nourriture de l’esprit
  • La Gastronomie et l’artisanat local comme nourriture du corps

De plus en plus peuplée, en étalement constant sur le désert, la ville de Nouakchott présente naturellement de nombreux défis que l’absence d’aménagement public du territoire et le déficit d’initiatives publiques de dynamisation culturelle ne fait qu’accentuer sans parler du manque de positionnement de notre pays. Les habitants quotidiennement confrontés au manque d’infrastructures, à l’absence d’offre culturelle, à l’insécurité ne peuvent plus se contenter d’être observateurs de l’appauvrissement culturel de leur ville.  C’est pourquoi Assalamalekoum Cultures entend prendre ses responsabilités en tant qu’acteur culturel et association de citoyens, pour accompagner un état et des collectivités débordés, par des priorités liées à la sécurité, la migration et ainsi apporter une réponse artistique au travers d’une action culturelle structurante et d’aménagement de l’espace urbain enclavé, en réponse aux défis climatique et enjeux environnementaux, écologique, en accompagnant le mouvement des villes pour la transformation sociale et l’émancipation des jeunes via le projet « Ici ! Nouakchott ».

La première phase de ce projet consiste en un programme de réhabilitation par des artistes de lieux historiques désaffectés bien que classés au patrimoine national. En plus de dynamiser l’attractivité touristique de la ville, ce programme permettra aux citoyens d’identifier la continuité historique de la ville que son urbanisation incontrôlée et l’absence de plan urbain à long terme ont tendance à faire oublier.

KORÊ Nouakchott

La seconde phase est l’ouverture prévue de Korê Nouakchott, le premier centre culturel écologique de ressources et de compétences de Mauritanie : un lieu moderne, autonome en énergie et construit à partir de conteneurs recyclés, conçu pour abriter une structure de formation, de création et d’expression par et pour la culture. Ce lieu est pensé comme un puissant moteur de démocratisation culturelle dans la cité amené à promouvoir un autre regard de la population à l’égard des quartiers les plus défavorisés et de la politique étatique,  tout en valorisant la ville de Nouakchott comme nouvelle capitale africaine de la créativité. Le projet a été pensé pour apporter une solution à de nombreux problèmes qui entravent à ce jour un tel développement de la ville et qui offre un model possible de multiplication culturelle à dupliquer sur l’étendu du territoire pour :

  • Répondre à l’absence d’infrastructure et d’espaces publiques en donnant aux citoyens les rennes que l’Etat peine à  valoriser pour affirmer leur potentiel créatif et se créer leur propre place dans leur ville.
  • Remédier au désœuvrement qui pousse les citoyens et notamment les jeunes à emprunter pour fuir l’indifférence des routes violentes ou illégales : centre de formation pour plus de 100 jeunes par ans, Korê Nouakchott leur donnera la parole pour révéler et encourager le rôle des nouvelles générations dans la construction pour celles à venir d’une ville plus équitable, plus sûre et plus dynamique.
  • Remédier à l’enclavement de certains quartiers et accompagner l’expansion de la ville en proposant une offre culturelle en périphérie entraînant un mouvement de va et viens assez significatif pour initier de nouvelles lignes de transport
  • Recréer des synergies entre les acteurs d’un secteur de la culture déstructuré en l’absence de politique culturelle inclusive : le centre sera administré suivant un modèle de fonctionnement inclusif par filière culturelle.
  • Encourager des formes innovantes de résilience en milieu désertique et répondre à la menace environnementale (niveau de la mère, désertification, érosion…) : le centre sera un bâtiment durable, conçu pour résister à l’érosion en utilisant au profit de sa longévité les conditions climatiques hostiles (solaire, éolien).
  • Comment développer un public d’ensemble en alliant  l’innovation et la modernité sans abstraction du contexte et des réalités locales mais s’appuyant sur  la question du numérique ?
  • Quel impact sur  les vides de l’urbanisme et comment apporte un nouveau souffle de vie aux zones désertiques et inhabitées ?
  • Comment créer un flux de mobilité de désenclavement des espaces  mais aussi permettre d’implanter un nouvel écosystème bénéfique pour la transformation énergétique en créant un environnement d’accueil et de promotion des bonnes pratiques citoyennes et durables.

Notre action

Notre action « Nouakchott, ville créative a pour objectif d’outiller la ville de Nouakchott d’une politique culturelle ou d’une stratégie de développement de la culture à travers ses acteurs basés sur les identités culturelles de la ville avec des dynamiques collaboratives et créatives.

  • Prendre part à un circuit des villes créatives (Creative Cities Exchange Circuit) à travers un espace d’échanges et de développement entre ces villes ;
  • Construire un plaidoyer pour que la culture soit au cœur des programmes de développement de la ville de Nouakchott
  • Promouvoir l’image de marque de la ville en initiant l’innovation, la créativité et la compétitivité artistique et culturelle ;
  • Promouvoir la diversité culturelle et la cohésion sociale à travers des projets pilotes.
  • Faciliter l’accès des populations à l’art et à la culture.
  • Les actions prévues dans le cadre de notre programme sont :
  • Les sessions de renforcement de capacités lors de l’université Libre de la Musique en partenariat avec l’Institut français et la Fondation sur le Niger.
  • Le Circuit Touring (Echanges d’artistes, Co-création, partage d’expériences) avec les villes membre du Circuit d’Echange des villes Créatives (Ségou et Pointe Noire) nclkcjk ji jkjk jvnjkcjnkn,cvjkdjfjkjnkvciyeiureuzuazu!eriieziioDes actions de plaidoyer dans la cité (Liberté d’expression, politique culturelle, diversité culturelle, droits culturels…)