Université Libre de la Musique 2.0


L’Université Libre de la Musique est un programme de ZAZA Productions et d’Assalamalekoum Festival menée depuis 2018 en collaboration avec l’Institut français de Paris dans le cadre de son dispositif « Échanges et Coopérations Artistiques », de son département Afrique et Caraïbes en Création.

Après plus d’une décennie à organiser le festival Assalamalekoum,  il apparaît nécessaire, au delà du succès du festival, de répondre outre aux besoins de renforcements des individus (artistes, techniciens, managers, régisseurs..etc),  par la formation des acteurs et l’éducation des publics, à la consommation participative de l’art et de la musique, de donner une place importante à la femme en mettant en place une nouvelle plateforme dédiée à la promotion de la présence féminine dans le milieu musical en république Islamique (Women Independance Festival). Il est  aussi question de déconstruire les préjugés et permettre un accès aux métiers de la musique et des techniques du spectacle à toutes et à tous. L’Université Libre de la Musique, est une suite logique a plus de 10 ans d’organisation de festival et d’actions culturelles structurelles ayant permit d’asseoir les premiers jalons d’ateliers de formation très courtes et d’amorcer dès pré réglages pour des diagnostiquer les potentialités mais aussi les besoins. Après 10 ans de développement de la scène locale urbaine et de promotion du rayonnement de la Mauritanie, L’ULM arrive comme une porte d’ouverture pour permettre de toucher d’autre sensibilités musicales et marquer ainsi l’ouverture vers des horizon beaucoup plus inclusifs et globaux en apportant au delà de l’expertise locale, de nouvelles orientations pour :

– renforcer la création et les dynamiques collaborative par la mise en place de Résidence et de tournées d’artistes africains pour faciliter la circulation et renforcer la mobilité
- Favoriser la formation professionnelle des personnels techniques des festivals en créant des synergies régionales, transfrontalières et internationales

-Créer des synergies régionales et internationales pour promouvoir le transfert de compétences

-Encourager la coopération des structures africaines avec celles française et européenne et développer la Médiation culturelle sur les deux territoires pour consolider les échanges bilatéraux pour accompagner et consolider les modèles de coopération.

L’ULM c’est en tout trois plateformes d’expression populaire qui invitent en leur sein, les échanges par la délivrance d’outils pédagogiques et formateurs pour le renforcement et la consolidation du capital humain

2020, Assalamalekoum